Vous êtes ici

Sommaire du dossier

Les rides qui se situent tout autour de la bouche portent plusieurs noms :

  • plissés du soleil ou plissés solaires ;
  • rides du fumeur ;
  • codes-barres, de façon plus triviale.

Elles se positionnent sur la lèvre supérieure et s’orientent verticalement. Comme leur nom l’indique, elles sont surtout dues à l’exposition solaire et au tabagisme.

L’impact du temps, du soleil et du tabac

Avec le temps, le processus de vieillissement cutané se met en route. Les cellules de la peau se renouvellent moins vite et fonctionnent moins bien. La peau se déshydrate et s’affine, des cassures apparaissent et donnent naissance aux rides. Ce processus peut suivre le rythme programmé par le capital génétique de chacun, mais il peut aussi être accéléré par des facteurs extérieurs comme le soleil et le tabac.

Le soleil agit via les ultraviolets qui pénètrent la peau et sont capables :

  • d’induire la production de radicaux libres, ces molécules qui s’attaquent aux cellules saines ;
  • d’altérer l’ADN des cellules, l’ADN étant la molécule qui supporte l’information génétique : c’est elle qui est à la base de toutes les commandes, du fonctionnement et de la longévité de chaque élément du corps. S’il est abîmé, les cellules en pâtissent.

Le tabac provoque également la fabrication de radicaux libres. Il diminue la synthèse du collagène et de l’élastine qui confèrent résistance et élasticité à la peau.

Tous ces éléments participent à l’apparition, parfois précoce, de rides péribuccales. 

Découvrez aussi...

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie