Vous êtes ici

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie

Sommaire du dossier

Le terme laser est l’acronyme de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation (Amplification de la Lumière par Emission Stimulée de Rayonnement).

Concrètement, c’est un faisceau lumineux qui est envoyé sur des cibles telles que :

  • l’eau des cellules,  
  • la mélanine, pigment qui protège la peau contre les rayons du soleil,
  • l’hémoglobine, l’une des principales molécules du sang.

L’énergie du laser permet de modifier la structure de la cible en la chauffant, la coagulant ou la détruisant. L’organisme réagit en se régénérant : certaines cellules se renouvellent, et produisent alors davantage de collagène et fibroblastes, molécules qui assurent à la peau fermeté et élasticité.

SI vous souhaitez faire appel à cette technique, votre dermatologue ou médecin esthétique vous expliquera quel type de laser utiliser, en fonction de vos attentes. Voici cependant quelques explications qui vous aideront à comprendre plus facilement ses recommandations.

Les lasers de relissage conventionnel

Le relissage conventionnel ou resurfacing laser touche toute la peau de la zone à traiter en une seule séance. Il agit à plusieurs niveaux en brûlant l’épiderme superficiellement et en chauffant le derme, ce qui va entraîner la production de collagène, molécule responsable de la fermeté de la peau.

Les lasers utilisés pour le relissage conventionnel sont les lasers CO2 et Erbium.

Les lasers de relissage fractionnés

Les lasers de relissage fractionnés, comme leur nom l’indique, fractionnent leur action : ils ne touchent pas la totalité des zones à traiter mais laissent des intervalles de peau entre leurs cibles, ce qui limite les risques de complication et permet une cicatrisation plus rapide.

Les lasers fractionnés se divisent en deux catégories :

  • Les lasers non ablatifs, qui ne touchent pas la couche superficielle de l’épiderme. Ils agissent plutôt en profondeur en chauffant et entraînent une stimulation de la production de collagène.
  • Les lasers ablatifs, qui associent élimination de la surface de l’épiderme et chauffage du derme.

Il existe aujourd’hui des lasers CO2 ou Erbium à action fractionnée. 

Les lasers à lumière pulsée

Ces lasers stimulent la production de collagène et d’élastine, deux molécules qui assurent à la peau fermeté et élasticité.

Ils permettent un remodelage cutané et estompent les taches de vieillesse.

Découvrez aussi...

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie