Vous êtes ici

Sommaire du dossier

Une peau sèche est une peau en manque de lipides, d’eau… ou des deux. Elle se reconnaît à son toucher rêche. Dans tous les cas, la particularité de ce type de peau est de manquer d’hydratation.

Reste à savoir si votre peau entre dans la catégorie des peaux sèches physiologiques ou des peaux sèches pathologiques.

Dans le premier cas, il s’agit d’un problème génétique : votre constitution est ainsi faite ! Votre peau est probablement très sensible au froid (elle a tendance à gercer) ou à la sécheresse de l’air. Elle a tendance à tirailler ou démanger.

Pour ce qui est des peaux sèches pathologiques, leur forte déshydratation provoque un inconfort important et une gêne esthétique. Si votre peau entre dans cette catégorie, sachez qu’elle nécessite une prise en charge médicale.

Un type de peau plus réactif que les autres

En hiver, 30 à 40 % des femmes souffrent de sécheresse cutanée : la fameuse « peau de crocodile » fait des ravages sur les jambes et les bras, tandis que sur le visage la sensation d’inconfort s’accompagne de squames, de stries ou de rougeurs. Ces rougeurs traduisent une inflammation et une irritation, caractéristiques des peaux sèches. En manque de sébum et de lipides protecteurs, celles-ci réagissent fortement aux agressions extérieures.

Découvrez aussi...

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie