Vous êtes ici

Sommaire du dossier

À l’inverse des peaux grasses, les peaux sèches apparaissent comme fines, mates et sans imperfection. Les pores sont plutôt resserrés.

Revers de la médaille : les personnes présentant ce type de peau sont sujettes à un inconfort quotidien à cause de tiraillements, voire de brûlures ou de démangeaisons.

Un type de peau fragile

La diminution de la teneur en eau de la couche cornée (partie superficielle de l’épiderme) que subit la peau sèche est un trouble cutané appelé « xérose ». Il entraîne un amincissement, une fragilité, une sécheresse et un manque de souplesse de la peau qui s’accompagnent parfois de desquamation (chute de peau) plus ou moins sévère.

De la xérose aux maladies dermatologiques

Si la xérose est généralement un trouble dermatologique isolé, elle peut en revanche être le signe de maladies dermatologiques comme la dermatite atopique ou l’ichtyose, des formes d’eczéma et de psoriasis. La peau prend un aspect rêche, gris et farineux, le cuir chevelu produit des squames douloureux, des crevasses apparaissent sur la paume des mains et des pieds… La peau peut également être sujette à des démangeaisons qui risquent d’altérer la qualité de la barrière cutanée et de provoquer des douleurs, un assèchement de l’épiderme, voire des infections.

Si vous vous reconnaissez dans l’ensemble de ces symptômes, n’hésitez pas à consulter un dermatologue.

Découvrez aussi...

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie