Vous êtes ici

Sommaire du dossier

Les problèmes liés aux peaux grasses

Les adolescents ne sont pas les seuls concernés par la peau grasse et les problèmes qui lui sont associés. Vous aussi pouvez l’être !

La ménopause notamment, en raison du déséquilibre hormonal qu’elle entraîne, est un événement propice à l’évolution de la peau en  peau grasse.

Ce type de peau favorise l’apparition d’imperfections telles que :

  • les comédons ouverts
  • les comédons fermés
  • les boutons

Les imperfections liées aux peaux grasses

L’apparition d’imperfections débute avec l’accumulation de sébum dans les pores de la peau. Un comédon, ouvert ou fermé, se forme. Il peut ensuite être envahi par des bactéries, entraînant alors une petite infection localisée, à l’origine d’un bouton. On distingue donc :

  • Les comédons ouverts, ou points noirs, qui se trouvent à la surface de la peau et sont facilement reconnaissables par leur aspect noir.
  • Les comédons fermés, ou microkystes, qui apparaissent en relief et sont légèrement rouges en surface.
  • Les boutons, petites lésions inflammatoires dues à la prolifération d’une bactérie se nourrissant de sébum. Lorsqu’il y a inflammation, les boutons deviennent rouges ou blancs.

Cas particulier : la rosacée fulminante

Ce nom assez impressionnant désigne l’apparition soudaine de boutons purulents sur le nez, les joues ou le menton. Elle survient surtout chez les jeunes femmes qui ont la peau grasse. Réjouissez-vous donc, cette période à risque est derrière vous ! 

Les problèmes secondaires des peaux grasses

On ne le répétera jamais assez : il ne faut sous aucun prétexte toucher aux imperfections cutanées liées aux peaux grasses : lorsqu’elles sont manipulées, elles peuvent laisser des traces et entraîner l’apparition de petites cicatrices que l’on regrette ensuite très longtemps.

Découvrez aussi...

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie