Vous êtes ici

Sommaire du dossier

Les étapes de la formation d'une ride

Les rides apparaissent petit à petit et traduisent une évolution de processus lents, complexes et profonds. Ces phénomènes se jouent à la fois au niveau de l’épiderme, bouclier naturel de la peau, et du derme.

Une baisse de l’élasticité

Au fil du temps, l’organisme se fatigue. Les cellules se renouvellent moins vite et la production de certaines molécules perd en intensité. Il s’agit :

  • des molécules de collagène qui assurent la fermeté de la peau ;
  • des molécules d’élastine qui lui donnent son élasticité.

Les glandes sébacées qui fabriquent le sébum voient elles aussi leur rythme de production diminuer : la peau s’affine et se déshydrate.

Une modification des sillons naturels des rides

La peau n’est pas une surface lisse et régulière. Au microscope, elle présente des sillons plus ou moins grands, ainsi que des « plateaux ». L’ensemble forme une sorte de réseau en quadrillage.

Avec l’âge, la profondeur des plus grands sillons s’accentue tandis que celle des sillons plus petits diminue, jusqu’à leur disparition. Ces phénomènes perturbent le quadrillage établi, participant à la perte de fermeté et d’élasticité de la peau, et donnant naissance à des rides visibles, cette fois-ci, à l’œil nu.

Découvrez aussi...

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie