Vous êtes ici

Sommaire du dossier

Les conséquences du manque de sommeil

Vous avez dû le remarquer après vos nuits trop courtes : l’aspect de votre visage change. Cernes, yeux pochés, peau froissée… Si quelques nuits écourtées accentuent l’air « fatigué », à long terme le manque de sommeil expose les femmes à un vieillissement cutané prématuré.

Le rôle des hormones

Lorsque l’on est en manque de sommeil, les rythmes biologiques sont chamboulés:

  • La synthèse de mélatonine, l’hormone qui régule notre rythme veille/sommeil, est perturbée, ce qui bouleverse tous les processus régénérateurs liés au sommeil.
  • L’organisme fabrique davantage de cortisol, l’« hormone du stress », ce qui entraîne une diminution de la production de collagène, l’un des principaux constituants de la peau. Celle-ci, moins souple et ferme, vieillit alors prématurément.
  • On constate enfin une diminution de la production de l’hormone de croissance, qui est pourtant essentielle à la régénération de la peau. En effet elle contribue à sa cicatrisation et à son épaississement. Cette fonction est d’autant plus importante pour contrer le processus de vieillissement cutané qu’avec l’âge, la peau s’amincit.

Les conséquences du manque de sommeil

Traits tirés, teint terne, poches ou cernes sous les yeux sont les signes qui trahissent à court terme une nuit sans sommeil. Mais les effets à moyen et long terme d’un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité sont tout aussi visibles, se traduisant par :

  • une peau plus fragile et précocement ridée car déshydratée,
  • un teint plus terne et des cernes plus marqués en raison de la baisse de la micro-circulation.
  • un amincissement et une fragilisation de la peau en raison de la diminution du renouvellement cutané,
  • une baisse de densité et un relâchement cutané, dus à la diminution de la synthèse de collagène.

Découvrez aussi...

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie