Vous êtes ici

Entre le travail, la famille, les amis et les sorties, vos journées ont tendance à s’allonger, et l’heure du coucher se décale de plus en plus. Si en plus vous dormez mal, le verdict devant votre miroir les lendemains de nuits trop courtes est sans appel : un visage qui fait grise mine, des traits tirés, des yeux gonflés, des cernes… Autant de signes de fatigue dont vous vous passeriez bien. Ce dont vous ne vous doutez probablement pas c’est que ces nuits courtes à répétition peuvent vous marquer sur le long terme, et accélérer sensiblement le phénomène de vieillissement cutané . Et si bien dormir devenait alors l’un de nos meilleurs gestes-beauté ?

« Lors d’un cycle normal de sommeil, les cellules de la peau se renouvellent, et les toxines s’éliminent. C’est aussi pendant que l’on dort que se fait la régulation de la synthèse du collagène, constituant qui assure la fermeté et la densité de la peau. Des nuits trop courtes ou un sommeil de mauvaise qualité vont perturber ces processus de régénération cutanée. Si quelques nuits écourtées accentuent l’air « fatigué », à long terme le manque de sommeil expose les femmes à un vieillissement cutané prématuré ». Dr Catherine Lacoste, Médecin esthétique et anti-âge et Expert sommeil RoC®

Se réconcilier avec Morphée

La nuit, votre peau est moins exposée aux agressions externes. Elle en profite alors pour se régénérer.

C’est donc bien pendant ces quelques heures que vous faites peau neuve :

Les gestes bonne mine après une nuit trop courte

On aimerait pouvoir dormir mieux et plus longtemps, mais cela n’est pas toujours facile : la théorie est une chose, la pratique en est une autre !

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie