Vous êtes ici

Sommaire du dossier

taches de soleil

Lors d’une exposition au soleil, la peau est capable de réfléchir une partie des rayons ultraviolets reçus. L’autre partie est absorbée, traversant la surface et pénétrant l’épiderme et le derme.

Les ultraviolets

Il existe trois types d’ultraviolets (UV) : les UVA, les UVB et les UVC.

Les UVA

À court terme, les UVA n’ont pas d’effets nocifs. Ils réagissent avec les pigments déjà présents dans la peau, ce qui entraîne une coloration cutanée presque immédiate, le fameux « bronzage », mais qui ne dure pas.
En revanche, les dangers causés par les UVA sont nombreux car ceux-ci peuvent atteindre le derme. Ils sont alors à l’origine de la production de radicaux libres, ces molécules qui attaquent la surface des cellules saines ou bien agressent leur ADN. Ils génèrent aussi des cellules cancéreuses et sont considérés comme un facteur de risque du mélanome.
Les UVA agissent également sur les molécules de collagène et d’élastine qui donnent à la peau ses propriétés élastiques. De ce fait, ils sont également responsables du vieillissement prématuré de la peau et de l’apparition précoce de rides.
Enfin, ils seraient aussi à l’origine des allergies.

Les UVB

Ces rayons ultraviolets brûlent la peau. Ils sont à l’origine des coups de soleil ou des érythèmes solaires. Par ailleurs, ce sont eux qui activent la synthèse de mélanine, le pigment protecteur de la peau. Les UVB sont donc responsables du « vrai » bronzage, celui qui dure plusieurs jours voire plusieurs semaines.
Lorsque la mélanine ne se répartit pas de façon homogène, des taches ou grains de beauté apparaissent.
En parallèle, les UVB altèrent l’ADN des cellules. Le corps humain est en effet capable de répondre à l’action des ultraviolets par un système de réparation de l’ADN, mais ce système ne supporte pas d’exposition trop longue ni répétée. Aussi finit-il par saturer, entraînant la croissance anormale de certaines cellules et la formation de lésions, qui peuvent évoluer vers des formes de cancers cutanés.

Les UVC

Les UVC sont extrêmement nocifs et leur pouvoir cancérigène est grand. Heureusement, ils sont pour la plupart filtrés par la couche d’ozone. Quant à la partie qui atteint malgré tout la surface de la terre, elle est arrêtée par l’épiderme.

Découvrez aussi...

Réalisez votre diagnostic beauté

Réalisez votre diagnostic beauté

Adoptez un nouveau style de vie